Habituellement, les symptômes disparaissent après l’arrêt du traitement.

Cela inclut vos muscles abdominaux, vos quadriceps, vos fessiers, vos mollets et vos bras. La croissance musculaire peut résulter de mouvements répétitifs qui nécessitent un certain niveau d’effort. Le stress supplémentaire exercé sur vos muscles pendant que vous sautez à la corde les fera augmenter en taille avec le temps.

Sauter nécessite une force dans le bas du corps pour une puissance explosive, ce qui signifie que les quadriceps et les mollets doivent travailler dur. Les muscles abdominaux doivent également travailler en stabilisant votre mouvement. Si vous souhaitez augmenter l’intensité de votre entraînement, vous pouvez opter pour des cordes lestées. Commencez avec un poids faible et progressez.

Avantages des entraînements à la corde à sauter

Il y a un certain nombre d’avantages à garder à l’esprit lorsqu’il s’agit de faire de l’exercice avec une corde à sauter, notamment :

Avantage Impact
Groupes musculaires Ils font travailler tous les groupes musculaires, offrant un entraînement complet du corps.
Densité osseuse L’impact du saut améliore la densité osseuse. Ceci est important pour prévenir l’ostéoporose, un affaiblissement des os à mesure que nous vieillissons.
Des résultats plus rapides Vous pouvez bénéficier des mêmes avantages physiques que les autres formes de cardio pendant moins de temps.
Endorphines L’exercice libère des endorphines, une hormone du bien-être, qui peut améliorer votre humeur et votre bien-être.
Accessibilité Ces entraînements sont facilement accessibles à de nombreuses personnes. Vous pouvez faire ces séances d’entraînement dans le confort de votre foyer à moindre coût.
Amusant Cela peut être une façon amusante de s’entraîner, ce qui vous rend plus susceptible de rester cohérent.

La corde à sauter est-elle meilleure que la course à pied ?

La corde à sauter et la course à pied offrent des avantages différents. La course à pied est considérée comme un exercice aérobique, ce qui signifie qu’elle peut être d’intensité faible à élevée, en fonction de votre rendement. L’énergie que vous dégagez détermine la quantité d’oxygène dont votre corps a besoin et donc la force avec laquelle votre corps doit travailler pour pomper le sang. Vous pouvez maintenir un rythme constant ou ajouter des sprints fractionnés pour augmenter votre fréquence cardiaque. De nombreuses personnes trouvent thérapeutique la course à pied dans la nature, ce qui pourrait avoir un impact positif sur la santé mentale.

Les entraînements à la corde à sauter offrent des avantages aérobiques ainsi qu’un entraînement de haute intensité. Le mouvement explosif nécessite que vos muscles travaillent à leur puissance maximale, offrant de grands avantages en termes de force. De nombreuses personnes évitent de courir en raison de l’impact du trottoir ou d’une surface dure sur leurs articulations. Si tel est votre cas, le saut à la corde pourrait être une meilleure alternative, à condition d’utiliser tous les muscles pour contrôler votre réception tout en ayant un appui au sol, comme un tapis.

La corde à sauter peut-elle vous aider à perdre du poids ?

Oui, avec une pratique régulière et constante, le saut à la corde peut vous aider à perdre du poids. Il a été démontré que les entraînements de haute intensité améliorent la sensibilité à l’insuline dans le corps. L’insuline contrôle la quantité de glucose dans le sang, ce qui peut affecter l’appétit. Votre alimentation dépend en grande partie du maintien ou de la perte de poids, c’est pourquoi une alimentation équilibrée avec beaucoup de fruits et de légumes devrait être une priorité. L’exercice de haute intensité pourrait mieux soutenir votre métabolisme que des séances de cardio intenses.

Choisir une corde à sauter – que savoir ?

Il peut être difficile de savoir quelle corde à sauter acheter car il existe de nombreuses options. Voici quelques éléments à considérer. Tout d’abord, assurez-vous d’acheter une corde auprès d’un fournisseur professionnel. Deuxièmement, vérifiez le matériau pour vous assurer qu’il a la bonne épaisseur pour votre surface, car si vous prévoyez de sauter à la corde à l’extérieur, il peut être conseillé d’opter pour un matériau plus épais, donc plus durable. Vous pouvez également choisir parmi différents poids en fonction de l’intensité souhaitée de vos entraînements.

https://weicode-official.top/fr/

Dans l’ensemble, les entraînements à la corde à sauter pourraient être un excellent ajout à votre routine de mouvement. Ces entraînements peuvent être courts et efficaces. Quels que soient vos objectifs de remise en forme, essayez de considérer votre santé physique, votre nutrition et votre bien-être mental comme un tout. Chaque composant est aussi important que l’autre. Associez cet aperçu holistique à la cohérence pour des résultats durables.

La sécheresse vaginale peut être un symptôme désagréable et générateur de stress. On le remarque le plus souvent à la ménopause, mais cela peut survenir à tout moment. Elle s’accompagne généralement d’autres symptômes et est le signe de changements dans les niveaux d’hormones. Poursuivez votre lecture pour découvrir les causes de la sécheresse vaginale et les remèdes disponibles pour la traiter.

Points clés à retenir:

  • De faibles niveaux d’œstrogènes sont à l’origine de la sécheresse vaginale.
  • De faibles taux d’œstrogènes sont fréquents pendant la ménopause, après une chimiothérapie ou une radiothérapie de la région pelvienne, après une ablation chirurgicale des ovaires, pendant l’allaitement ou lors de la prise de certains médicaments.
  • Il existe certaines options de traitement de la sécheresse vaginale, notamment les lubrifiants et les hydratants vaginaux en vente libre, l’hormonothérapie et les procédures non hormonales.

La cause de la sécheresse vaginale

La principale cause de la sécheresse vaginale est la diminution des niveaux d’une hormone féminine appelée œstrogène. C’est une hormone principalement produite dans les ovaires et chargée de maintenir la lubrification du vagin et de maintenir l’épaisseur et l’élasticité de la muqueuse vaginale. Lorsque les niveaux d’œstrogènes chutent, toutes ces fonctions sont perturbées et entraînent un assèchement et un amincissement des parois vaginales, provoquant des symptômes désagréables.

Symptômes vaginaux d’un faible taux d’œstrogènes

La diminution des taux d’œstrogènes peut provoquer une sécheresse vaginale, accompagnée d’autres symptômes tels que :

  • Démangeaisons vaginales
  • Mictions fréquentes et douloureuses
  • Infections urinaires récurrentes
  • Rapports sexuels douloureux
  • Taches de lumière

Comment est-il diagnostiqué ?

Pour diagnostiquer la cause de la sécheresse vaginale, un médecin posera quelques questions sur les antécédents médicaux de la patiente, notamment les symptômes, les irritants possibles, les médicaments et les maladies antérieures. Des tests peuvent être effectués pour différencier le diagnostic, comme une analyse d’urine, un examen pelvien, une échographie de l’utérus ou un test de pH vaginal.

Conditions associées à la sécheresse vaginale

La sécheresse vaginale peut être permanente ou temporaire, selon la condition qui entraîne une baisse des niveaux d’œstrogènes. Voici quelques exemples:

  • Syndrome génito-urinaire. Pendant la ménopause, les niveaux d’œstrogènes chutent, entraînant des symptômes tels qu’une sécheresse vaginale, des démangeaisons, des rapports sexuels douloureux et une miction.
  • Ablation chirurgicale des ovaires. Les ovaires sont la principale source de production d’œstrogènes. Lorsque les ovaires sont retirés, les niveaux d’œstrogènes chutent considérablement.
  • Après une chimiothérapie ou une radiothérapie dans la région pelvienne. Cela provoque des dommages aux tissus des ovaires, entraînant une réduction des niveaux d’œstrogènes.
  • Post-partum et allaitement. Après l’accouchement et pendant l’allaitement, les niveaux d’œstrogènes diminuent. La sécheresse vaginale disparaît lorsque l’allaitement prend fin ou devient moins fréquent.
  • Drogues. L’utilisation de médicaments tels que le danazol, la médroxyprogestérone, le leuprolide, la nafaréline et les médicaments contre le rhume ou les allergies peut perturber les niveaux d’œstrogènes, provoquant une sécheresse vaginale. Habituellement, les symptômes disparaissent après l’arrêt du traitement.
  • Le syndrome de Sjogren. Il s’agit d’une maladie auto-immune qui cible les glandes qui sécrètent du liquide. Cela peut provoquer une sécheresse de la bouche et des yeux en plus de la sécheresse vaginale.

Traitement

Il existe de nombreuses options pour traiter la sécheresse vaginale, notamment les médicaments en vente libre, les médicaments hormonaux et d’autres procédures non hormonales.

Traitement en vente libre

En cas de sécheresse vaginale, les femmes devraient commencer à utiliser des options en vente libre pour atténuer les symptômes. Il est facilement accessible sans ordonnance, sans hormones et sûr à utiliser. Voici quelques exemples:

  • Hydratant vaginal. Contient souvent de l’acide hyaluronique et est formulé pour maintenir l’humidité des tissus vaginaux. Il existe deux types de crèmes hydratantes. Un type que vous pouvez insérer dans le canal vaginal et un autre qui est utilisé pour la vulve. Habituellement, il est utilisé environ 3 fois par semaine pour maintenir les résultats.
  • Lubrifiant. Utilisé par les femmes sexuellement actives pour réduire les frictions et éliminer l’inconfort pendant les rapports sexuels. Les lubrifiants peuvent être à base d’eau ou d’huile. Les préservatifs à base d’eau sont plus sûrs à utiliser avec les préservatifs en latex, car l’huile décompose le latex. N’essayez jamais d’utiliser d’autres huiles, du miel ou d’autres aliments pour lubrifier le canal vaginal sans consulter un professionnel de la santé.

Traitement prescrit

Ces options de traitement sont prescrites par un médecin et suggérées lorsque les options en vente libre sont inefficaces. Le traitement prescrit contient souvent des hormones et est suggéré en cas de sécheresse vaginale et d’autres symptômes du syndrome génito-urinaire. L’utilisation de l’hormonothérapie est soigneusement surveillée par des professionnels de la santé et les résultats ne sont pas permanents : ils durent aussi longtemps que vous utilisez le traitement.

  • Œstrogène vaginal. Contient de faibles doses d’œstrogènes et constitue l’un des traitements les plus efficaces contre la sécheresse vaginale. Les œstrogènes vaginaux restaurent la muqueuse des parois vaginales et augmentent l’élasticité et le tissu conjonctif lorsqu’ils sont utilisés régulièrement. Il est vendu sous forme de crème, de gélules ou d’anneau d’oestrogène. La principale différence entre ceux-ci réside dans le fait que les crèmes et les capsules d’œstrogènes sont insérées régulièrement dans le vagin et que l’anneau d’œstrogène est inséré dans le vagin et peut être remplacé tous les 3 mois.
  • Déhydroépiandrostérone (DHEA). Une hormone qui se transforme en œstrogène et en testostérone. Il se présente sous forme de suppositoire que vous insérez dans votre vagin une fois par jour. Ce n’est pas une option populaire, car davantage de recherches ont été menées sur les œstrogènes vaginaux que sur la DHEA. Néanmoins, il s’agit d’une option plus adaptée aux personnes qui ne peuvent pas prendre d’œstrogènes.
  • Ospémifène. Un modulateur sélectif des récepteurs aux œstrogènes (SERM) est utilisé pour le traitement du syndrome génito-urinaire. Il agit de la même manière que les œstrogènes dans les tissus vaginaux et doit être pris quotidiennement. Il se présente sous la forme d’une pilule et est généralement préféré par celles qui n’aiment pas utiliser de médicaments vaginaux. Il est déconseillé aux patientes ayant eu un cancer du sein ou présentant un risque élevé d’en développer.

Autres options de traitement

Les meilleurs résultats peuvent être obtenus avec une combinaison de traitements hormonaux et non hormonaux. Voici des exemples de procédures non hormonales :